24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 12:43

L'église Saint Jean (car appartenant un temps à l'ordre militaire de Saint Jean de Jérusalem, ce qui explique son apparence de forteresse) ou Saint Nicolas (car construite originellement dans le quartier de Saint-Nicolas), a été bâtie au XII et au début du XIIIème siècles. Les sculptures du porche d'entrée seraient inspirées des oeuvres de Maître Mateo, l'architecte constructeur de la cathédrale de Compostelle.

 

Lors de la construction du barrage, elle a été entièrement démontée et remontée pierre par pierre comme sa collègue, l'église Saint Pierre qui se trouvait dans le quartier du même nom, de l'autre côté de la rivière. 

L'extérieur

L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin

Le portail principal et le portail latéral

(avec un pseudo symbole celtique)

L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin
L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de PortomarinL'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin
L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin

Les sculptures du portail principal

L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin
L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de PortomarinL'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin
L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin
L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de PortomarinL'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin

L'intérieur

(Dont une fresque gothique)

L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin
L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de PortomarinL'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin

Au coucher du soleil

L'église Saint Jean ou Saint Nicolas de Portomarin
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:00
Léon : la basilique San Isodoro
Léon : la basilique San Isodoro
Léon : la basilique San IsodoroLéon : la basilique San Isodoro
Léon : la basilique San Isodoro
Léon : la basilique San Isodoro
Léon : la basilique San IsodoroLéon : la basilique San Isodoro
Léon : la basilique San IsodoroLéon : la basilique San Isodoro

Le panthéon royal

Léon : la basilique San Isodoro
Léon : la basilique San Isodoro
Léon : la basilique San Isodoro
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 16:00

La cathédrale

 

Léon : la cathédrale Santa Maria
Léon : la cathédrale Santa Maria

Les portails et leurs tympans

Léon : la cathédrale Santa Maria
Léon : la cathédrale Santa Maria
Léon : la cathédrale Santa MariaLéon : la cathédrale Santa Maria
Léon : la cathédrale Santa Maria

L'intérieur

Léon : la cathédrale Santa Maria
Léon : la cathédrale Santa Maria
Léon : la cathédrale Santa Maria
Léon : la cathédrale Santa MariaLéon : la cathédrale Santa Maria
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 16:00

Voici une première page de photos sur Léon. Le centre ville et l'hostal San Marcos devenu un des paradors les plus luxueux d'Espagne avec celui de Compostelle.

Léon : la ville et l'hostal de San Marcos
Léon : la ville et l'hostal de San MarcosLéon : la ville et l'hostal de San Marcos
Léon : la ville et l'hostal de San Marcos
Léon : la ville et l'hostal de San MarcosLéon : la ville et l'hostal de San Marcos
Léon : la ville et l'hostal de San Marcos

L'hostal de San Marcos

Léon : la ville et l'hostal de San Marcos
Léon : la ville et l'hostal de San Marcos
Léon : la ville et l'hostal de San Marcos
Léon : la ville et l'hostal de San MarcosLéon : la ville et l'hostal de San Marcos
Léon : la ville et l'hostal de San Marcos
Partager cet article
Repost0
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 14:41

L'église Saint-Martin de Fromista est un joyau roman du XIème siècle. D'abord église abbatiale d'un monastère du même nom, elle est ensuite passée sous la dépendance du monastère de San Zoilo de Carrion de los Condes puis sous d'autres propriétaires, avant de finir, presqu'entièrement ruinée, au milieu du XIXème. Elle a ensuite été rénovée de fond en comble, de 1894 à 1904. Elle trone aujourd'hui dans toute sa splendeur, au milieu de la place principale de Fromista.

 

A l'extérieur, plus de 300 modillons sculptés représentent toute une kyrielle de personnages mystérieux, d'animaux et de monstres plus ou moins fantastiques. L'intérieur est d'une architecture très simple, avec également de beaux chapiteaux dont quelques-uns représentant l'histoire d'Adam et Eve.

 

Lors de la restauration, quelques sculptures un peu trop osées pour le XIXème ont été remplacées par des représentations plus sages. Mais il en reste néanmoins quelques-unes qui permettent de se faire une petite idée, y compris à l'intérieur.

 

Par ici pour une petite visite en photo...

L'extérieur :

L'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista

Les modillons : quelques animaux

L'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista

Les modillons : personnages

L'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista

Modillons explicites

L'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista

Chapiteaux extérieurs

L'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista

L'intérieur

L'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista

Chapiteaux intérieurs

L'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de Fromista

Le lendemain à l'aube

L'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista
L'église Saint-Martin de FromistaL'église Saint-Martin de Fromista
Partager cet article
Repost0
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 00:16

La cathédrale de Burgos est un joyau gothique d'une splendeur inouïe. Sa décoration est tellement exubérante que c'en est presque trop. Comme si un excès de richesse et de beauté finissait par saturer la sensibilité. Les yeux ne savent plus où se fixer tant ils sont sollicités de toute part. Une expérience esthétique totale.

 

En tête des merveilles, la coupole centrale, à couper le souffle de délicatesse et de blancheur éclatante et les stalles du chœur extraordinairement ouvragées.

 

Pour le reste, voici quelques photos pour vous en donner un aperçu..

La cathédrale de Burgos

Le porche d'entrée

La cathédrale de BurgosLa cathédrale de Burgos
La cathédrale de BurgosLa cathédrale de Burgos
La cathédrale de BurgosLa cathédrale de Burgos

Les stalles

La cathédrale de BurgosLa cathédrale de Burgos
La cathédrale de Burgos

La coupole centrale

La cathédrale de Burgos
La cathédrale de BurgosLa cathédrale de Burgos

Autres coupoles

La cathédrale de BurgosLa cathédrale de Burgos

Gisants

La cathédrale de BurgosLa cathédrale de Burgos
La cathédrale de Burgos
La cathédrale de Burgos
La cathédrale de Burgos
Partager cet article
Repost0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 11:34

Etape majeure sur le Camino Frances, Santo Domingo de la Calzada mérite en effet qu'on s'y arrête.

 

Faut-il encore raconter l'histoire de ce saint qui consacra sa vie à construire des routes et des hôpitaux pour accueillir les pèlerins ?

 

Faut-il encore raconter la légende du pendu-dépendu et du poulet rôti lançant son cocorico pour innocenter ce pèlerin injustement accusé de vol ? Ce qui nous vaut la présence d'un coq blanc, renouvelé régulièrement, dans l'église.

 

Je préfère vous montrer simplement quelques photos du sanctuaire qui, à défaut de vous en faire goûter l'atmosphère, vous en donneront une petite idée.

 

Et si vous rencontrez, sur le seuil, un pèlerin français râlant et trépignant de rage, ne vous étonnez pas : l'entrée du lieu est payante ! C'est vraiment trop injuste !

La tour baroque

Santo Domingo de la Calzada

L'intérieur, le tombeau du saint et le célèbre volatile... 

Santo Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la CalzadaSanto Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la Calzada

Les chapiteaux romans :

Santo Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la CalzadaSanto Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la CalzadaSanto Domingo de la Calzada

 

Au musée :

Santo Domingo de la CalzadaSanto Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la Calzada
Partager cet article
Repost0
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 21:19

Voici une série de photos de ce monastère qui reste dans ma mémoire comme une des merveilles de ce chemin qui, avouons-le, en compte beaucoup ! Ne boudons pas notre plaisir...

 

En passant, désolé pour les miniatures parfois biscornues : la nouvelle mouture d'overblog ne gère absolument pas correctement les images verticales :-( N'hésitez pas à afficher les images en grand !

Le cloître

Monastère Santa Maria la Real de Najera
Monastère Santa Maria la Real de NajeraMonastère Santa Maria la Real de Najera
Monastère Santa Maria la Real de Najera

L'intérieur de l'église

Monastère Santa Maria la Real de NajeraMonastère Santa Maria la Real de Najera
Monastère Santa Maria la Real de Najera

Les sarcophages

Monastère Santa Maria la Real de Najera
Monastère Santa Maria la Real de NajeraMonastère Santa Maria la Real de Najera
Monastère Santa Maria la Real de NajeraMonastère Santa Maria la Real de Najera

Les stalles du jubé

Monastère Santa Maria la Real de Najera
Monastère Santa Maria la Real de NajeraMonastère Santa Maria la Real de NajeraMonastère Santa Maria la Real de Najera
Monastère Santa Maria la Real de NajeraMonastère Santa Maria la Real de Najera

La cueva de la Virgen

Monastère Santa Maria la Real de Najera
Monastère Santa Maria la Real de NajeraMonastère Santa Maria la Real de Najera
Partager cet article
Repost0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 21:32

Petite sœur de la chapelle d'Eunate avec laquelle elle partage le même plan octogonal et la même probable destination originale de chapelle funéraire, l'église de Torres del Rio est un petit joyau au cœur du chemin.

 

Construite autour de 1370, sur le plan de l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, elle est sans doute l’œuvre d'artisans mudéjares, ce qui explique les éléments d'inspiration mauresque qui la caractérisent : voute dessinant une étoile à huit pointes, jalousies, nervures décoratives...

 

Une mention spéciale pour les chapiteaux historiés. Curieusement, dans les sites qui parlent de cette église, on mentionne les monstres, centaures et autres lions dévorant, mais pas les très belles scènes évangéliques !!!

L'église du Saint-Sépulcre à Torres del Rio
L'église du Saint-Sépulcre à Torres del RioL'église du Saint-Sépulcre à Torres del Rio
L'église du Saint-Sépulcre à Torres del RioL'église du Saint-Sépulcre à Torres del Rio
L'église du Saint-Sépulcre à Torres del Rio
L'église du Saint-Sépulcre à Torres del Rio
L'église du Saint-Sépulcre à Torres del Rio
L'église du Saint-Sépulcre à Torres del RioL'église du Saint-Sépulcre à Torres del Rio
Partager cet article
Repost0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 21:03

Voici quelques photos de l'église Santa Maria de Los Arcos.

L'édifice mélange les styles, du roman tardif au Baroque pur jus.

 

Mais c'est la maître autel en pur Baroque, orné d'une Vierge noire du XIIIème siècle, qui fascine par sa richesse et la débauche de sa décoration.

 

Allergique aux dorures et aux angelots joufflus s'abstenir !!!

 

PS on mentionne également un orgue magnifique du XVIIIème et un cloître gothique flamboyant, mais je n'en ai pris aucune photo. Voilà ce qui arrive quand on visite sans guide et à l'instinct...

L'église Santa Maria de Los Arcos
L'église Santa Maria de Los Arcos
L'église Santa Maria de Los Arcos
L'église Santa Maria de Los Arcos
L'église Santa Maria de Los Arcos
L'église Santa Maria de Los Arcos
L'église Santa Maria de Los Arcos
L'église Santa Maria de Los Arcos
L'église Santa Maria de Los Arcos
L'église Santa Maria de Los Arcos
Partager cet article
Repost0