12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 11:34

Etape majeure sur le Camino Frances, Santo Domingo de la Calzada mérite en effet qu'on s'y arrête.

 

Faut-il encore raconter l'histoire de ce saint qui consacra sa vie à construire des routes et des hôpitaux pour accueillir les pèlerins ?

 

Faut-il encore raconter la légende du pendu-dépendu et du poulet rôti lançant son cocorico pour innocenter ce pèlerin injustement accusé de vol ? Ce qui nous vaut la présence d'un coq blanc, renouvelé régulièrement, dans l'église.

 

Je préfère vous montrer simplement quelques photos du sanctuaire qui, à défaut de vous en faire goûter l'atmosphère, vous en donneront une petite idée.

 

Et si vous rencontrez, sur le seuil, un pèlerin français râlant et trépignant de rage, ne vous étonnez pas : l'entrée du lieu est payante ! C'est vraiment trop injuste !

La tour baroque

Santo Domingo de la Calzada

L'intérieur, le tombeau du saint et le célèbre volatile... 

Santo Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la CalzadaSanto Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la Calzada

Les chapiteaux romans :

Santo Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la CalzadaSanto Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la CalzadaSanto Domingo de la Calzada

 

Au musée :

Santo Domingo de la CalzadaSanto Domingo de la Calzada
Santo Domingo de la Calzada
Partager cet article
Repost0

commentaires